Follow mes favoris #5

follow mes favoris - makeitnow

Cette semaine, au programme de mes favoris, deux nouveaux concepts parisiens et deux vidéos qui réveillent l’Inspecteur Colombo qui sommeille en chacun de nous !

 

 


La Mouette Rieuse fait son nid dans le Marais à Paris


 

Peut-être que l’adresse ne vous ai pas inconnue.

Dans cet espace se trouvait Mona Lisait une grande librairie qui a fait les beaux jours des lecteurs du quartier, avant sa liquidation judiciaire en 2013. Ce nouvel espace, ouvert il y a seulement une semaine, ne va pas tout à fait vous dépayser. Dès l’entrée on retrouve le charme d’antan grâce à la sélection de livres qui mettent à l’honneur Paris et surtout les affiches vintages rééditées.

Derrière cette librairie pas comme les autres, il y a Yannick Burtin. L’entrepreneur n’est pas à son coup d’essais. Il s’agit de sa cinquième « librairie-concept » dans Paris.

 

Après Le Merle Moqueur, rue de Bagnolet, et Le Gai Rossignol, rue Saint-Martin, les drôles d’oiseaux de l’équipe ouvrent un lieu atypique où l’on retrouve toujours une belle sélection de livres, mais aussi des objets déco, des gadgets, une épicerie, un café restaurant ainsi qu’une galerie d’art où l’on découvre des œuvres contemporaines de l’atelier de chalcographie de la galerie d’art du Louvre.
Une pluralité à découvrir sur les trois étages de ce bâtiment aux grandes verrières entièrement rénové.

 

 

Du côté de la librairie c’est avec joie que l’on retrouve des petits prix, spécificité de Mona Lisait réhabilitée notamment par deux anciens dirigeants qui ont rejoint l’aventure de la Mouette Rieuse. Coté papilles, coup de cœur pour les assiettes comestibles et la terrasse conçue dans l’arrière-cour. A quelques mètres du Jardin des Rosiers Joseph Migneret, nous avons l’impression d’être parti pour un weekend à la campagne !

 

 

Un sans-faute – ou presque, les prix de la restauration restent élevés – qui va à coup sûr faire autant de bruits qu’un champ de mouettes.

 

17 bis rue Pavée, Paris 4e.
Ouvert tous les jours, de 10h à 20h, nocturne jusqu’à 21h le vendredi et samedi.

 

 


Wil Aime défie les liens d’amitié


 

Dois-je encore présenter le phénomène de Facebook : Wil Aime ? Ce créateur, qui rêve du septième art, a une fois de plus révélé tout son talent dans sa dernière vidéo « Si tu commettais un meurtre, lequel de tes potes te couvrirait ? ».

Résultat : 24 millions de vues, des milliers de partages et de commentaires admiratifs.

 

 

Dans cette vidéo les moyens techniques sont multipliés, le scénario aussi précis qu’un papier millimétré et comme toujours des indices sur le dénouement sont distillés à chaque scène pour qui est attentif. Will Aime construit son intrigue comme une équation mathématique. Chaque réplique est un théorème qui permet de résoudre le problème.

 

Le créateur ne cache pas son ambition cinématographique. D’ailleurs l’évolution de ces vidéos est pharaonique. Nous sommes bien loin des dispositifs mis en place à ses débuts sur Vines – réseau social de courtes vidéos disparu.

 

Pourtant, Wil Aime n’aime pas les étiquettes. C’est pour cela qu’il ne souhaite pas diffuser ses réalisations sur YouTube, par peur d’être cantonné au statut de « YouTubeur ».
Bien plus qu’un acteur, réalisateur, un metteur en scène, un vidéaste ou un monteur, Wil Aime souhaiterait qu’on le définisse comme un artiste à part entière. Son objectif est avant tout de raconter des histoires.
Un mix parfait entre amour des mots et réflexions mathématiques.

Car si ses vidéos sont vues des millions de fois, Wil Aime, 22 ans, est encore étudiant en mathématiques et en probabilités à l‘Université. De là à dire que son plan de carrière est tout tracé pour celui qui aime additionner les postes et compétences il n’y a qu’un pas.
En tous les cas, les trois millions d’abonnés ne s’y sont pas trompés. Le vidéaste est un prodige du storytelling. Rien d’étonnant, lorsque l’on sait qu’il est fan de poésie, notamment de Victor Hugo et de Rimbaud.

 

 


Lysandre Nadeau comédienne dans un court métrage


 

Lysandre Nadeau, YouTubeuse canadienne qui a inspiré Léa Bordier pour sa série Cher Corps, est l’un des personnages principaux du court-métrage STRESS RELIEF, qui pose bien des questions.

 

Cette production, signée Mauvaise Réputation, est particulièrement impactante.

 

Les vedettes Lysandre Nadeau et Enrick Grand’Maison nous baladent d’un état à un autre. L’image est soignée, la colorimétrie intense, les dialogues fuselés.
Tout semble fluide, puis nous sommes à deux doigts de perdre le fil. Mais à chaque fois la jeune équipe de réalisateurs indépendants nous rattrape au vol.
En diffusant ce court métrage sur YouTube le signal est clair : les œuvres cinématographiques doivent être accessibles, émouvantes et vraies.

Dans cette histoire qui laisse place à de nombreuses interprétations Mauvaise Réputation propose une cinglante satire de notre société.

 

Résultat, impossible de visionner ce court-métrage qu’une seule fois. Pour la qualité du film, mais aussi pour vérifier la véracité de notre théorie…

D’ailleurs, quels sont vos hypothèses ?

 

Scénario: Etienne Houle & Raphael Rekab / Réalisation: Étienne Houle & Raphael Rekab  / Direction de la Photographie: Marc-André Ménard (Wolvision Media) / Direction musicale: Ariel Le Mercier au NOW Studios  / Prise de son et sound design: Chanèle BK & David Pierre des studios OHMNI  / Montage: Étienne Houle Raphael Rekab Marc-André Ménard / Étalonnage: Marc André Ménard / Maquillage: Fanny M. Fortier  / Infographie: Nicholas Marakas  / Production exécutive: Jonathan Harvey, Marylou Belugou / Avec: Schelby Jean-Baptiste, Lou Vincent-Desrosiers, Kev Dépré, Marylou Belugou, Maude Demers-Rivard, Ahmad Hamdan et Nicholas Marakas.

 

 

 


Des cactus en veux-tu en voilà !


 

La livraison de fleurs n’est pas un concept très nouveau. Mais depuis quelques temps la nouvelle tendance est de passer à l’abonnement.

Un gros bouquet directement livré à domicile chaque semaine pour s’assurer d’avoir toujours des fleurs fraîches qui subliment votre intérieur.

Bergamotte est l’une de ces pointures des boxes florales qui a su s’imposer notamment grâce à ses belles collaborations comme le bouquet Sarah Lavoine.

 

Mon dieu que ce bouquet est beau.

Le principe est simple comme un clic. Des fleurs sélectionnées avec soins, assemblées par des designers floraux et livrées à vitesse grand « V » pour conserver leur fraîcheur.

 

 

Mais pendant une semaine Bergamotte met du piquant dans sa sélection en ouvrant un pop-up store au cœur de Paris, exclusivement dédié à une luxuriante jungle.

 

Dans cette serre urbaine, ouverte du 10 au 18 juin, on peut pour la première fois toucher et choisir sa plante idéale.

Un réel atout pour glaner, par la même occasion, quelques conseils. Cela tombe bien l’équipe est aux petits soins. Ils nous révèlent les bienfaits dépolluants, détoxifiants de certaines espèces et comment prendre soin de nos nouveaux locataires.

 

 

Attention craquage imminent pour les piléas et leurs feuilles en soucoupe idéales pour nos suspensions. Mais aussi pour les petits ou grands cactus qui raviront tous ceux qui n’ont pas vraiment la main verte et souhaitent donner à leur intérieur – ou à leur extérieur – une petite touche bohème et dépaysante.

 
Carreau du Temple – 1, rue Dupetit-Thouars – 3e

Du 10 au 18 juin 2017 de 11h à 20h30 

Personnellement j’ai craqué pour les versions miniatures !

 

Alors, quelle est votre info favorite ?

 

Publicités

4 commentaires sur « Follow mes favoris #5 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s